À la découverte de Minerve, la cité cathare rebelle

Publié le : mardi 31/05/2022 - 17:22:00 dans : Carcassonne

Figure de proue entre haut et bas Languedoc, Minerve est la capitale historique du Minervois. Lovée entre le Canal du Midi et la Montagne Noire, à cheval sur les départements de l'Aude et de l'Hérault, l'ancienne cité cathare offre un véritable voyage dans le temps, là où histoire et nature s'entremêlent. Découverte.

À la découverte de Minerve, la cité cathare rebelle

Une paisible cité médiévale classée "Plus Beaux Villages de France"

Perchée sur un piton rocheux entouré par les gorges de la Cesse et du Brian, à 30 km de notre camping en pays Corbières Minervois, Minerve est une paisible cité médiévale, entre vigne et garrigue, qui se découvre au détour des sentiers cathares. Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, ce village de 120 habitants s'enracine dans une histoire très ancienne, mais aussi douloureuse.

Le village existait déjà à l'âge du Bronze, environ 2000 ans avant Jésus-Christ. Les dolmens, tumulus et oppida en sont les témoins lorsqu'on remonte la Cesse vers Cantignergues. Le lieu fut dédié par les Gaulois à la déesse Minerve, avant d'être occupé par les légions romaines, puis les Wisigoths.

Durant le Haut Moyen Âge, Minerve devient une puissante cité. Les vicomtes de Minerve règnent alors en maître sur le Minervois. Mais, l'événement le plus marquant de l'histoire de Minerve est, sans aucun doute, la "croisade contre les Albigeois".

L'histoire des cathares de Minerve

La cité de Minerve reste marquée à jamais par le martyre des cathares et la "croisade contre les Albigeois". Au début du XIIIe siècle, les croisés obligent les cathares à se convertir. Pour fuir les persécutions de l'église de Rome, ces derniers trouvent refuge dans les places fortes les plus isolées du haut et bas Languedoc, notamment à Minerve.

Simon de Montfort, chef militaire de la Croisade, assiège la cité réputée imprenable pendant cinq semaines. Sans cesse pilonné par les catapultes et les trébuchets, sans eau ni nourriture, le vicomte de Minerve est contraint de capituler, le 22 juillet 1210. Refusant d'abjurer leur foi, 140 cathares furent condamnés au bûcher en 1210, en conséquence de quoi Minerve se voit rattachée à la Couronne de France.

Les lieux à visiter à Minerve

La Candela : vous entrez dans la cité de Minerve par l'emplacement du château vicomtal. La tour Candela (chandelle en occitan) est le dernier vestige du château construit au XIIIe siècle. Quelques bribes de remparts sont visibles depuis la vallée du Brian.

La Malvoisine : à l'est du village, sur une falaise, on peut voir la réplique de la "Malvoisine", la plus puissante catapulte utilisée pour assiéger la citadelle de Minerve en 1210.

L'église Saint-Étienne : construite près du château, cette jolie église romane renferme un remarquable autel en marbre blanc, le plus ancien de France (Ve siècle).

La Colombe de lumière : stèle dédiée aux cathares condamnés au bûcher, réalisée par le sculpteur Jean-Luc Séverac en 1982.

Le musée Hurepel : situé au coeur de la cité, dans la rue des Martyrs, un petit musée retrace l'histoire des Parfaits cathares de Minerve (dioramas, chevaliers en argile peints à la main, librairie médiévale consacrée au catharisme).

Le puits Saint-Rustique : le chemin de ronde, taillé dans la falaise, mène au puits Saint-Rustique, à l'est du village. C'est en le détruisant que Simon de Montfort, chef de l'armée des croisés contre les Albigeois, s'assure la victoire contre les cathares.

Paysages et terroir

Niché au coeur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, le site naturel de Minerve est l'un des plus remarquables d'Occitanie. C'est de la dualité saisissante entre la nature et le bâti que le visiteur s'étonnera : les ponts naturels spectaculaires creusés par la Cesse et le Brian, le causse fissuré en avens et percé de grottes comme celle de la Coquille, à quatre kilomètres en amont. Autant dire qu'on en prend plein les yeux !

La faible altitude de l'endroit (entre 200 et 500 m) lui donne un rôle de frontière entre cet espace sauvage et le riche secteur viticole que représentent les coteaux du Minervois, où l'on produit des vins rouges, rosés et blancs. Les vignerons de Minerve vous accueillent tout l'été dans les caveaux de la Cité. On fabrique aussi, au nord, du fromage et du miel qui viennent mélanger les parfums du causse à celui de la vigne plantée par les Romains.

photo@Eric Brendle, Hérault Tourisme

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Je réserve
 Réservation